AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avenger Niveau 3Clinton F. BartonClinton F. BartonAvenger Niveau 3

MESSAGES : 36
LOCALISATION : Là où vivent les résistants
PROFESSION : Ancien artiste du cirque, Ancien voleur, Ancien agent du SHIELD de Niveau 7, Espion

MessageSujet: Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture]   Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture] EmptyVen 2 Jan - 2:42

Okay, This looks bad

   

Noel. Voilà bien une fête que Clint n'avait jamais réellement fêté avec sa famille, enfin celle du sang du moins, l'ambiance ne le permettait jamais vraiment, Noel chez eux était un jour comme les autres, un jour où leur père buvait et les frappaient ou les insultaient. Un jour banal en somme. Mais Noel avec sa nouvelle famille ça avait été autre chose, il avait découvert les quelques joies de cette fêtes, la " magie " de Noel, si ça avait commencé au Cirque, la fête de Noel avait perduré avec ses voisins d'appartement, au SHIELD ou même chez les Avengers. Mais cette année tout était différent, avec Apocalypse, tout était différent, plus personne avait la tête à fêter Noel, plus personne avait la tête de fêter quoique ce soit de toute manière. Et c'est bien ce que se disait Clint en attrapant sa veste qu'il enfila rapidement avant d'attraper son carquois et son arc pliable qu'il glissa dans son dos, ce qu'il avait en tête était dangereux, il le savait, il en était parfaitement conscient, et il en était conscient à chaque fois qu'il se rendait dans le cimetière, à chaque fois qu'il se rendait sur la tombe de son grand frère et si ça faisait un moment qu'il ne c'était pas rendu sur sa tombe, ce soir il était obligé d'y aller. Clint sorti donc rapidement dans les rues du Queens, le vent frais vint rapidement caresser son visage mais l'archer ne montra aucuns signes que ça lui faisait quelque chose, après tout le froid New-Yorkais était minime comparé au froid des pays de l'Europe de l'Est. Regardant derrière lui, Clint s'assurait une dernière fois que personne ne le suivait avant de se diriger rapidement vers les petites ruelles et de prendre quelques petits passages sous terrains dans l'unique but de rejoindre le Bronx le plus discrètement possible.

L'archer arriva finalement aux abords du cimetière il rangea son arc derrière son dos, en effet, par mesure de sécurité, il avait pendant tout le trajet armé son arc, après tout il était en territoire ennemi et les patrouilles étaient présentes mais il avait eût de la chance, il avait pût se cacher aux yeux des patrouilles qu'il avait croisé sur sa route. Poussant donc les grilles du cimetière, il se faufila dans les allées du cimetière -devenue encore plus lugubre en temps de " fin du monde " - pour finalement s'arrêter devant la tombe de son frère devant laquelle il s'accroupit avec un petit soupire.

- Joyeux Noel grand frère...

Ca avait été un simple murmure dans le silence pesant du lieu, s'asseyant finalement devant la tombe de Barney, Clint avait laissé son regard errer sur les alentours avant de les reposer sur le nom de son frère à moitié caché par les feuilles mortes avant qu'un bruit dans son dos n'attire son attention. Un bruit de branche cassée, des pas étouffé par l'herbe trop haute, Clint tourna légèrement la tête, il n'était pas seul... Dans un même mouvement il se leva et attrapa arc et flèche et visa la première forme humaine qu'il vit devant lui : un homme d'Apocalypse. Et merde ! Lâcha-t-il alors que sa flèche se plantait dans le coeur de son ennemi. Il c'était fait repérer malgré ses précautions et il était en sous nombre et surtout bien moins équipé qu'eux.. Ce n'était pas avec ses flèche, son poignard bien caché à sa cheville et son 9 mm qu'il allait pouvoir avoir la peau de tous les hommes qu'il avait devant lui. Mais Clint n'avait pas tellement le temps de penser à tout ça qu'il vit un homme le viser avec son arme, plongeant sur le côté, l'archer se faufila derrière un arbre et abattit l'homme avant de lâcher une flopée de jurons en voyant d'autres hommes arriver... Oui. Il était dans la merde. Et jusqu'au cou. Sans renforts, il était condamné d'avance. Attrapant une flèche fumigène il arma son arc et l'envoya vers les hommes, la fumée épaisse sortie de la flèche et enveloppa les hommes  et Clint en profita pour sortir de sa cachette et courir vers l'arrière du cimetière, dans l'espoir de pouvoir escalader le muret et fuir rapidement mais tout ne se passa pas comme il l'espérait... Certains hommes l'avaient vu et n'avaient pas attendu pour le poursuivre, et l'archer entendit la détonation avant de sentir la douleur déchirante contre sa cuisse, trébuchant, Clint s'étala lamentablement par terre, son arc atterrit un peu plus loin, insultant ce foutue monde, il se retourna et essaya d'attraper son arme à feu mais un coup de chaussure dans sa mâchoire l'en empêcha.

- On ne t'a jamais dis de ne pas te balader seul Hawkeye ?

Clint lança un regard moqueur à l'homme en s'essuyant un filet de sang qui coulait le long de son menton avant lâcher sarcastique.

- A vrai dire je ne pensais pas tomber sur des  fans hystériques... Vous voulez une photo peut-être ? Ou un autographe ? Je dois avoir un stylo dans la poche.

Un nouveau coup de pied - dans l'estomac - cette fois le fit tousser et il se sentit bien vite soulever par des poignes solides, une fois debout, on lui retira son arme à feu et son poignard à sa cheville, il était foutue. Tout simplement foutue. Mais Clint ne se laissa bien évidement pas faire et commença à se débattre avant qu'on lui porte un coup derrière la tête qui le sonna. Il ne savait pas depuis combien de temps il était inconscient, mais quand il ouvrit les yeux il était solidement attaché à une chaise, sa blessure à la cuisse était bandée - à croire qu'on ne voulait pas qu'il se vide de son sang - regardant autour de lui, il croisa le regard moqueur de ses bourreaux et la voix froide s'éleva dans le silence de la pièce - qui ressemblait d'ailleurs à un immeuble de Jerome Avenue.

- Bien, maintenant tu vas parler Barton et nous dire où toi et ta bande de clown vous vous planquez !

- Pourquoi ? Vous êtes tous fans à ce point pour que...

- Ferme là ! Le sifflement était sec et le poing qui s'abattis sur son arcade fût douloureux.

- Va te faire foutre, je ne parlerais pas. Gronda Clint en plantant un regard sombre dans celui de son ennemi.

Sauf que les hommes allaient pas en rester là et Clint le savait, mais pour rien au monde il ne trahirait les siens, il était loyal et ce jusqu'à la mort et qu'importe les tortures, il avait été entrainé pour résister à ces dernières.

   
   

_________________


   
   
   
« my weakness makes me stronger »
Every day, every hour turn the pain into power, that’s how a superhero learns to fly. ©️ .bizzle


Dernière édition par Clinton F. Barton le Sam 28 Fév - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avenger
Niveau 3
Natasha A. RomanoffNatasha A. Romanoff
MESSAGES : 91
PROFESSION : Ancien assassin pour le KGB, Ancien agent spécial de niveau 7 du S.H.I.E.L.D, espionne, Avenger.

MessageSujet: Re: Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture]   Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture] EmptyLun 26 Jan - 1:51




Okay, this looks bad.

I'm bleeding out. So if the last thing that I do is to bring you down, I'll bleed out for you.



Debout face à l’une des fenêtres barricadées du bâtiment qui servait de QG aux Avengers, Natasha observait l’ombre furtive et discrète de Clint s’avancer dans la rue sombre. Ses yeux émeraude scrutaient, à travers une minuscule fente entre deux planches de bois, le moindre mouvement à l’extérieur qui trahirait une présence ennemie, jusqu’à ce que Clint tourne à l’angle de la rue. Elle n’avait pas eu besoin de l’interroger pour savoir où il allait ; elle le connaissait par cœur. Elle savait qu’il se rendait au cimetière en ce jour de Noël pour saluer son frère. Elle savait aussi qu’il avait besoin d’être seul. L’archer se faisait souvent un poil nostalgique en cette période de fin d’année. Les fêtes de Noël avaient été aussi rares pour lui que pour sa coéquipière au cours de leurs vies respectives. Natasha comprenait donc le besoin qu’avait Clint de se recueillir sur la tombe de son frère  et l’importance que ça avait pour lui. Voilà pourquoi elle l’avait laissé sortir sans rien dire de plus qu’un habituel et inutile « Sois prudent. »

Cependant la sécurité n’était plus qu’un vague souvenir pour ceux qui combattaient la menace que représentait Apocalypse. Oui, Clint était un grand garçon. Mais non, Natasha ne pouvait décemment pas le laisser se rendre jusqu’au cimetière, dans l’un des quartiers les moins fréquentables, seul. Les patrouilles contenaient souvent au moins une quinzaine d’hommes… Mais il n’était pas obligé de le savoir. Elle se contenterait de le suivre, de loin, et d’être rentrée juste avant lui. D’intervenir si quelque chose finissait par arriver. Un jeu d’enfant. Sa combinaison sur le dos, équipée de son arsenal, la Veuve Noire se glissa dans le froid mordant de l’extérieur et emprunta le chemin du cimetière. Elle resta silencieuse et furtive, alerte, vérifiant constamment autour d’elle que personne ne l’observait ou la suivait.

Les murs et le portail du cimetière finirent par apparaître dans le champ de vision de la russe qui ne mit pas longtemps à repérer la silhouette de Clint au milieu des allées, dos à elle. Assis à même le sol, au milieu des feuilles mortes. Natasha appuya son épaule contre le mur d'enceinte, tout près du portail en fer forgé, et resta ainsi, les yeux posés sur son meilleur ami. C'était quelque chose dont il parlait rarement. Sa famille. Son frère, surtout. Elle était prête à parier qu'une fois rentré il ne lui confierait rien de sa visite au cimetière, rien de ce qu'il avait ressenti devant cette lugubre tombe. Elle respectait ça. Elle avait elle aussi ses petits secrets, après tout.

Un bruissement se fit entendre. Un homme fit son apparition et Natasha vit Clint bondir sur ses pieds pour lui planter une flèche en plein cœur. Mais c'était loin d'être fini. Le cœur de la russe s'accéléra lorsqu'une dizaine d'hommes firent surface à leur tour pour se ruer vers Clint. Elle allait faire un pas en avant pour venir en aide à son coéquipier lorsqu'un bras s'enroula fermement autour d'elle, bloquant ses bras et ses épaules. « Évidemment. Quand il sort, sa petite copine n’est jamais loin… » elle pouvait sentir le souffle de l’homme contre son oreille. Immédiatement, les réflexes d'espionne prirent le dessus et Natasha se mit à se débattre avec ferveur. Glissant hors de la prise de son ennemi, elle se tourna pour faire face à celui-ci (qui n'était pas seul, entouré de cinq ou six autres sbires d'Apocalypse) au moment même ou un petit objet pointu se plantait dans son cou. Une seringue. Il lui injectait un produit qui, au vu du ramollissement soudain de ses muscles, était un anesthésiant. Seulement, ils n'étaient probablement pas au courant que Natasha avait besoin de plus qu'une simple dose pour finir droguée. Même si ce qu'elle avait reçu avait un effet immédiat, ça ne suffirait pas à l'endormir. Alors que son regard se plongeait dans celui de son ennemi, l'espionne de mit à réfléchir à toute vitesse, s'efforçant de faire abstraction des cris des hommes qui s'affairaient autour de Clint. Si elle se laissait faire, on l'emmènerait probablement au même endroit que lui, pour se servir d'elle pour le faire parler, ou inversement. Là, elle pourrait se débrouiller pour libérer Hawkeye. Si elle tentait de se débattre, on les tuerait probablement sur place, ou on découvrirait simplement qu'elle était plus résistante qu'ils ne le soupçonnaient. Alors, Natasha se laissa s’effondrer telle une poupée de chiffon dans les bras de son ravisseur, qui l'observa d'un air partagé entre une sérénité professionnelle et l'excitation d'avoir capturé deux Vengeurs pour le prix d'un. On la chargea sur les épaules de quelqu'un. La substance injectée avait tout de même un léger effet soporifique qui lui embrumait un peu le cerveau. L'homme qui la portait s'était mis en marche, et la russe resta parfaitement immobile. « Je croyais qu’elle était avec Rogers… » entendit-elle un homme s'interroger, en réponse à ce qu'avait dit l'homme qui s'était emparée d'elle, tandis que le petit convoi avançait. « Si tu veux mon avis ils se la sont tous faite… » persifla une troisième voix.

Nebougepasnebougepasnebougepasnebougesurtoutpas… se sermonnait-elle pour se dissuader de se débattre et tenter de tous les égorger sauvagement. Elle avait été insultée de nombreuses fois, et la plupart du temps, ça la faisait doucement sourire. Mais ce genre de paroles… Mieux valait pour celui ou celle qui les prononçait qu’elles soient dites sans que Natasha ne le sache. Aussi dut-elle se faire violence pour ne pas laisser la colère prendre le dessus, bloquant chacun de ses muscles pour s'empêcher de bouger. Le trajet dura plusieurs minutes, puis les hommes d'Apocalypse entrèrent dans un bâtiment. Les yeux mi-clos pour distinguer quelque chose, Natasha se sentit posée sur une chaise avant qu'on ne lui entrave les mains à l'aide de menottes accrochées aux montants du dossier. Tête penchée en avant, la russe continuait de feindre l'assoupissement tandis qu'on lui retirait ses armes. Au loin, devant elle, elle entendit quelqu'un s'adresser à Clint. Il était là, tout près. Elle retint un soupir de soulagement puis se contenta d'écouter, attendant tout simplement le bon moment pour agir. Menottée ou non, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne tue tous ces salopards pour libérer Barton. Au bout de quelques minutes, on finit par la secouer sans douceur ; on attendait d'elle qu'elle se réveille. Natasha redressa faiblement la tête, mimant parfaitement l'incompréhension d'un air hagard et perdu. Elle vit d'abord l'inconnu qui l'avait attrapée, avant de constater qu'elle se trouvait sur une sorte de plateforme surélevée. Plus bas, elle aperçut Clint, lui aussi ligoté à une chaise, dos à elle pour qu'il ne puisse pas la voir. Il ne devait même pas se douter de sa présence. Natasha voulut l'avertir, mais le canon du pistolet que l'un des hommes à côté d'elle pointait sur l'archer l'en dissuada.  

« Un seul bruit de ta part, et je lui explose la cervelle. » murmua-t-il avec un demi-sourire. La russe serra les dents. Il ne plaisantait pas. Il fallait qu'elle se taise, elle ne pouvait pas prendre le risque de faire tuer Clint. Ils allaient tous tellement payer... Elle devait juste attendre le bon moment pour agir.


love.disaster

_________________

People say I'm heartless. I'm not. I just learned to use my heart less.
She's got lions in her heart, a fire in her soul. She's got a beast in her belly, that's so hard to control. 'Cause she has taken too much hits, taking blow by blow. Now light a match, stand back, watch her explode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avenger Niveau 3Clinton F. BartonClinton F. BartonAvenger Niveau 3

MESSAGES : 36
LOCALISATION : Là où vivent les résistants
PROFESSION : Ancien artiste du cirque, Ancien voleur, Ancien agent du SHIELD de Niveau 7, Espion

MessageSujet: Re: Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture]   Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture] EmptySam 28 Fév - 13:53

Okay, This looks bad

 

Clint bougea doucement ses poignets entravés, ne rêvant que d'une seule chose : pouvoir étriper ses ennemis. Mais il savait que ce n’était qu’une simple illusion, que les chances qu’il puisse se libérer étaient infimes. Il allait mourir là comme un con et mourir seul, sans avoir eût un dernier regard ou une dernière parole pour sa meilleure amie, celle qui est à ses côtés depuis tant d’années, celle qui lui a sauvé la vie à plusieurs reprises et inversement… Et il n’osait même pas imaginer la réaction de la rousse quand elle comprendra qu’il ne reviendra plus jamais et il en était tellement désolé qu’un fugace masque de tristesse passa sur ses traits. Un ricanement froid sur sa gauche lui fit tourner la tête et il plongea son regard dans celui qui allait dans très peu de temps être son bourreau, un chien au service d’Apocalypse, qu’une vermine de plus à exterminer.

- Le grand archer aurait-il peur de quelques souffrances ?

Cette phrase eût l’effet d’une blague et Clint parti à rire ou plutôt à ricaner, provoquant ainsi son ennemi de manière délibérée et ça, ça lui plaisait même s’il mettrait sa main à couper que si Natasha le voyait jouer dangereusement avec le feu comme il le faisait elle lui en mettrait une. Et l’homme en face de lui réagit rapidement, l’avenger senti bien vite ses doigts crasseux se refermer sur ses cheveux et les tirer violement en arrière tandis que sa deuxième main vint enserrer son cou, exerçant une pression qui eût pour conséquence de rendre sifflante la respiration de Clint.

- Je t’aime bien, tu as les couilles de me provoquer, mais sache que le dernier qui l’a fait est mort dans d’atroces souffrances alors si tu veux une mort relativement rapide, tu ferais mieux de fermer ta grande gueule.

Clint fronça les sourcils et malgré la pression qu’exerçait la main de l’homme sur son cou, il lui cracha au visage ce qui eût évidement pour conséquence de mettre un peu plus son ennemi en rogne qui lui décrocha un crochet dans la mâchoire avec assez de violence pour faire vaciller légèrement la chaise sur laquelle il se tenait, crachant un filet de sang, l’archer releva la tête vers l’armoire à glace, le mettant au défi de recommencer, il avait toujours été provocateur avec ses ennemis et ce n’était certainement pas ce vieux immeuble qu’il allait changer, il le resterait jusqu’à sa mort. L’armoire à glace en face de lui c’était finalement reculé pour donner des ordres à l’un des hommes qui gardaient la porte d’entrée, Clint ne pouvait entendre ce qu’il disait mais le peu qu’il arrivait à lire sur leurs lèvres n’était pas tellement rassurant et le laissait imaginer sans mal les tortures qu’il allait subir.

- Profite de tes derniers instants de répit l’archer, car bientôt tu peux être sûr que les douleurs que je vais t’infliger seront les pires de ta misérable existence !

Et sur ces mots il avait franchi une porte, laissant Clint dans la pièce avec deux hommes lourdement armés qui le toisait d’un regard moqueur, sachant probablement ce que leur patron lui réservait, mais il les ignora royalement, préférant se concentrer sur le visage de la rousse dans ses pensées, espérant qu’elle l’aide à résister à ce qu’il allait subir dans très peu de temps.

10 minutes. 20 minutes. 30 minutes. Il ne savait pas trop combien de temps c’était écoulé avant que son bourreau ne revienne mais ce n’était que des longues et interminables minutes pendant lesquelles Clint avait cogité longuement pour essayer de trouver un plan afin de se libérer mais il n’avait rien trouvé, toutes ces idées étaient tout simplement des idées kamikazes qui se terminaient de la même façon : sa mort.

Observant le rictus cruel de l’homme d’Apocalypse, l’archer s’efforça d’ignorer les objets de tortures qu’il déposait sur une petite table non loin de là, mais finalement, lorsque son regard bleuté se posa sur la table il ne pût détourner les yeux des objets et une pointe d’appréhension traversa quelques secondes son regard.

- Tu sais que tu pourrais éviter tout ça Barton, il suffit de me dire où sont cachés tous tes petits copains, combien ils sont et puis si tu te sens d’humeur à parler, rien ne t’empêche de me préciser l’armement que vous avez.


Clint fixa pendant quelques instants le fouet, le taseur, les torchons, le sceau d’eau, les armes à feux puis il reporta finalement son regard sur son bourreau en souriant en coin.

- Vas-y, fais-toi plaisir… frappe !

Il en fallut pas plus à l’homme pour attraper la première arme à feu qui lui tomba sous la main et de le frapper à deux reprise à l’arcade droite, et il senti bien vite le liquide chaud s’écouler dans son œil – lui brouillant légèrement la vue- ainsi que le long de sa joue. Clint sentit de nouveau la main de l’homme lui attraper les cheveux pour tirer sa tête en arrière et avant qu’il n’est pût dire quoique ce soit, on lui déposa un torchon sur la figure et dans la seconde qui suivit, l’un des hommes lui versa la moitié du sceau d’eau sur le visage. L’eau n’étant pas absorber par le tissu s’écoula sur son visage, dans son nez et sa bouche, pouvant difficilement respirer à cause du tissu qui collait à sa peau, l’archer maudit les hommes d’Apocalypse et cette foutue méthode de noyade qui fonctionnait parfaitement. Pouvant de nouveau respirer, il toussa plusieurs fois avant de réprimer un frisson dût à la température qui se faisait de plus en plus fraîche, levant la tête vers les hommes, il réprima un cri lorsqu’il senti la douleur électrique du taseur contre sa peau.

- Tu as un avant-goût de ce qui t’attend. Si tu te décides à parler, je ferais un effort pour que la mort de tes collègues soit rapide. Mais si tu continu à résister, je te jure que lorsqu’on découvrira la planque de tes copains, les hommes et les femmes mourront dans d’affreuses souffrances. Il marqua une pause et leva les yeux vers un endroit situé derrière Clint avant de reprendre. Je dois avouer que j’aime m’amuser avec les femmes et il me semble que dans ton équipe tu en as une avec qui j’adorerais m’amuser, j’ai toujours apprécié les rousses, je m’en taperais bien une avant de faire ce que j’ai à faire avec elle… Il me semble que ta petite amie est rousse n’est-ce pas ? Ouais, et puis c’est un bon coup je pense, elles sont toutes pareilles ces putains de russes, t’as dût prendre du plaisir au pieux…

Le visage de l’archer c’était de plus en plus assombrit au fur et à mesure que l’homme s’exprimait, il ne supportait pas qu’on parle de Natasha de la sorte, lui lançant un regard meurtrier, il finit par s’agiter sur sa chaise, faisant mine de vouloir se lever en sifflant froidement

- La ferme espèce de connard ! Je te jure que je vais te buter si tu continu, j’espère que tu cours vite parce que si je t’attrape t’es un homme mort !

Un nouveau ricanement, on lui tira une nouvelle fois les cheveux en arrière et il dût subir une deuxième fois la méthode de la noyade. De nouveau l’homme fût insistant, lui posant des questions auxquelles Clint ne répondit pas, s’amusant toujours à le provoquer, lui disant ce qu’il pensait et ça n’arrangeait en rien la situation. Il subissait les attaques, il serrait les dents sous les coups de poings, sous les coups de crosses et, fatigué d’attendre qu’il parle, son bourreau attrapa le fouet et se déplaça derrière l’archer qui se tendit rapidement en sentant la douleur lui déchirer le dos lorsque le fouet l’atteint avec violence. Clint continua à refuser de parler malgré la douleur des coups qu’il se prenait, il était fatigué, il aurait très bien pût tout laisser tomber mais il préférait mourir que de trahir ses amis. Au troisième coup de fouet, un gémissement de douleur franchit finalement les lèvres de Clint et ce bien malgré lui, levant la tête vers le visage triomphant de son bourreau il murmura :

- Tu devrais m’achever, je ne te dirais rien…


L’homme se pencha vers lui et sourit en coin avant de planter légèrement la pointe d’un poignard dans la peau de Clint qui laissa échapper un autre gémissement de douleur mêlée à la surprise sachant pertinemment que la blessure n’allait pas être mortelle et que c’était tout simplement pour le faire souffrir un peu plus, tout dans son regard le lui disait.

- Je vois que ta vie t’importe peu, mais peut-être que si c’est celle d’une autre personne, tu changeras enfin d’avis.  


L’homme fit un signe de main et Clint fronça les sourcils, ne comprenant pas trop où il voulait en venir, à vrai dire il avait un peu l’esprit embrouillé par la douleur de ces tortures et n’arrivait plus trop à réfléchir et surtout il ne cherchait pas à le faire. La porte s’ouvrit finalement avec fracas et Clint se redressa sur sa chaise en grimaçant avant de se décomposer en voyant Natasha tout aussi entravée que lui. Sa meilleure amie était en face de lui, il ne comprit pas sur le coup comment c’était possible, elle était au QG quand il était sorti… Et puis son cerveau se mit en route et il comprit : elle l’avait suivi ! Il fronça un instant les sourcils, plongeant son regard dans le sien, dans un drôle de regard qui voulait dire « Pourquoi tu m’as suivi ? ». Et tout son corps se tendit soudainement lorsqu’il vit l’homme menacer la rousse en lui glissant un poignard sous la gorge.

- Si tu ne veux pas voir le sang de ta petite amie couler tu devrais peut-être penser à me répondre.  

Clint ne quitta pas des yeux la rousse, il savait bien qu’elle n’accepterait jamais qu’il parle et il resta silencieux quelques secondes avant finalement de voir l’homme appuyer un peu plus le poignard sur sa gorge, ce fût la goutte d’eau qui fit déborder le vase, lui il pouvait mourir mais il ne supportait pas l’idée que Natasha meurt par sa faute, elle était sa plus grande force mais elle était également sa plus grande faiblesse. Il allait devoir balancer la planque des résistants, ou alors gagner du temps dans l’espoir que sa coéquipière trouve quelque chose pour les libérer… Et finalement il fixa l’homme en soupirant ce qui lui arracha un autre sourire victorieux, il reporta alors son attention sur l’archer et sur ses futures paroles en oubliant la russe qui de toute façon ne pourrait jamais les maîtriser, du moins c’est ce qu’il croyait et ce qui allait certainement causer leur perte...


 
 

_________________


   
   
   
« my weakness makes me stronger »
Every day, every hour turn the pain into power, that’s how a superhero learns to fly. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture]   Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Okay, This looks bad [PV Natasha] [+16 Violence, torture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des policiers accusés de torture, risquent l’emprisonnement
» Ce monde qui me torture...
» Natasha L. Damian
» La Fugue Irlandaise [PV Darren - Natasha]
» Natasha Anastasia Faust / Kickstart My Heart!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age of Apocalypse :: Island of Apocalypse :: Bronx :: Jerome Avenue-